Hygrométrie cave à vin : quel est le taux d'humidité idéal ?

Quelle hygrométrie pour une cave à vin ?

La manière dont le vin est stocké a une incidence sur son goût lorsqu’il est servi. Les collectionneurs n’ont aucun contrôle sur la façon dont leur vin a été fabriqué, mais après avoir acheté le produit, il leur appartient de traiter les bouteilles correctement et de manière à en augmenter le goût et la valeur.

Cet article vous donne la façon de gérer l’hygrométrie de votre cave à vin. Si vous voulez vraiment boire de bons vins, le contrôle de l’humidité doit se faire dans de bonnes conditions.

Pourquoi contrôler l’humidité dans une cave à vin ?

Bien qu’elle soit parfois négligée lors de la construction d’une cave à vin, une humidité adéquate est également très importante. Le contrôle de l’humidité empêche la formation de moisissures (ce qui se produit naturellement lorsqu’une cave est trop humide) et protège les bouchons en bois des bouteilles de vin contre le rétrécissement et le dessèchement (ce qui se produit lorsque la cave est trop sèche).

Moisissure noire et moisissure blanche dans le sous-sol d’une cave à vin entraîne la formation de moisissure et de mildiou. Le verre et l’acier inoxydable utilisés dans les caves modernes ont tendance à être plus “stériles” et ces matériaux sans âme ne permettent pas à la moisissure de se développer, comme les substances organiques de la pierre ou du bois.

Comme le vin absorbe les arômes dans son environnement, la présence de moisissures a un impact sur la saveur à travers le bouchon. Le vin stocké dans des caves exemptes de moisissures manque généralement de complexité. Ainsi, bien que de nombreux responsables de cave estiment qu’il est idéal d’avoir des moisissures dans une cave à vin, elles peuvent être dangereuses si elles se répandent dans les murs de votre maison ou de votre restaurant.

Les bouchons moisis ou même couverts de champignons ne sont pas nécessairement mauvais, tant qu’ils conservent leur étanchéité (mais les bouchons couverts de champignons peuvent devenir des sujets de conversation gênants lors des visites de caves à vin).

En revanche, les bouchons trop secs sont mortels pour le vin. Un bouchon détérioré perd son étanchéité, ce qui entraîne l’oxydation du vin. Lorsque le sceau est brisé, l’oxygène s’infiltre lentement dans la bouteille, ce qui transforme le vin en sa forme acide, le vinaigre.

Un vin au goût amer ou semblable à celui du vinaigre est généralement le résultat d’un mauvais bouchage qui provoque l’oxydation du vin. (Conseil aux viticulteurs : les bouchons à vis des bouteilles ne nécessitent pas d’humidité dans la cave à vin).

Quel est le taux d’humidité idéal pour une cave à vin ?


L’humidité est un élément essentiel, mais souvent négligé, dans la conception des caves à vin.

Une humidité relative (HR) de 50 à 70 % est reconnue comme un niveau d’humidité adéquat pour une cave à vin, 60 % étant l’idéal. Sans humidité idéale, la qualité du vin peut être affectée de plusieurs façons.

Lorsque l’humidité est supérieure à 70 %, il est probable qu’elle provoque des moisissures et une dégradation des étiquettes et de la colle.
Lorsque l’humidité est inférieure à 50 %, les bouchons commenceront à se dessécher, ce qui entraînera une perte de liquide dans les bouteilles et une éventuelle dégradation du vin.
Les problèmes résultant des problèmes d’humidité peuvent être résolus ou évités avec une bonne planification.

La première étape devrait être l’installation d’un pare-vapeur autour de toute la pièce. Un minimum de 0.4 mm est recommandé, avec des coutures superposées et fixées par du ruban adhésif. Le pare-vapeur est installé à l’extérieur (ou côté chaud) de l’isolation de la cave. Cela permet d’éviter la formation de condensation sur le pare-vapeur, ce qui pourrait causer des moisissures.


Une unité de refroidissement seule ne peut pas ajouter de l’humidité ou humidifier l’air de la cave. Il a besoin d’un humidificateur pour le faire.

La meilleure option est un humidificateur intégré dans une unité de refroidissement, de sorte qu’il fonctionne et distribue l’humidité de manière uniforme dans l’air de recirculation. Toutefois, un humidificateur indépendant peut également être installé en association avec un groupe de refroidissement, à condition que celui-ci soit contrôlé par un thermostat mural de haute qualité.

Enfin, pour contrôler l’humidité de la cave à vin, l’hygromètre est l’outil idéal car il vous donnera une idée précise du pourcentage d’humidité.

Augmenter l’hygrométrie d’une cave à vin

Dans un frigo à vin

Le stockage du vin n’est pas seulement une question de température. Un taux d’humidité trop élevé ou trop faible peut avoir un effet néfaste sur le vin. De nombreux petits réfrigérateurs à vin mis sur le marché ne font rien pour contrôler l’humidité à l’intérieur de leur niveau de stockage.

Vous pouvez résoudre ce problème en maintenant le vin à un niveau d’humidité idéal de 50 à 70 %.

Vous devrez d’abord acheter un hygromètre, un appareil utilisé pour mesurer l’humidité dans une zone environnante. Vous pouvez voir notre classement des hygromètres et trouver celui qui vous convient. Un modèle numérique est un peu plus cher mais plus précis. Après avoir acheté l’appareil, mettez-le dans votre refroidisseur à vin et attendez 24 heures.

Si l’hygromètre indique moins de 50 %, vous devrez augmenter le taux d’humidité. Enregistrez la lecture de l’hygromètre. Trempez une éponge dans de l’eau froide et pressez-la pour la faire sécher. Placez l’éponge dans votre unité de refroidissement. Attendez 24 heures avant de vérifier à nouveau l’hygromètre.

Si, après avoir vérifié l’hygromètre, vous avez atteint un niveau supérieur à 50 % et inférieur à 70 %, continuez à humidifier l’éponge tous les trois ou quatre jours. Si la lecture est toujours inférieure à 50, recommencez à mouiller l’éponge. Laissez l’éponge un peu plus humide et remplacez le groupe de refroidissement. Attendez à nouveau 24 heures. Répétez le processus jusqu’à ce que vous atteigniez le niveau d’humidité idéal.

Dans une cave à vin enterrée

La première chose à faire est d’investir dans un hygromètre. Celui-ci vous indique une lecture numérique de la température et de l’humidité. une cave à vin située sous terre est naturellement fraîche et humide.

Lorsqu’elle l’humidité commence à baisser, vous pouvez vaporiser de l’eau sur les bouteilles de vin à des endroits où les étiquettes du vin ne seront pas touchées.

On peux faire cela une ou deux fois par jour pendant quelques jours, jusqu’à ce que l’humidité commence à remonter jusqu’à un bon taux. On parle également de l’astuce de la casserole ou du seau d’eau sur le sol et la méthode fonctionne également. Il va sans dire que c’est une façon de rendre une pièce plus humide, surtout si la pièce est isolée.

En plus des humidificateurs, il existe aussi des fontaines d’intérieur qui ajoutent à la fois de l’humidité et de l’atmosphère à une cave.

Réglage de l’hygrométrie d’une cave à vin

Pour faire un résumé de tous les conseils précités au-dessus :

  • Tout d’abord, assurez-vous que votre cave est construite avec un pare-vapeur tout autour de l’espace et que la pièce est étanche à l’air
  • Procurez-vous un hygromètre afin d’avoir une lecture précise du taux d’humidité
  • Ajoutez un humidificateur intégré ou portable à votre cave. Veillez à choisir un appareil de bonne qualité. Utilisez uniquement de l’eau distillée.
  • Vaporisez ou placez une casserole ou un seau d’eau à l’intérieur de la pièce. Placez-le dans un endroit où il ne risque pas de se renverser.
  • Vous pouvez également placer une petite fontaine décorative à l’intérieur de la cave. L’eau circule dans la fontaine, puis s’évapore dans l’air, créant ainsi de l’humidité.

L’humidité à l’intérieur d’une cave à vin est ce qui la distingue d’un réfrigérateur standard. L’humidité adéquate maintient les bouchons humides, assurant ainsi l’étanchéité et la protection du vin.